H I S T O I R E d e s P o r t e s c l é s





S O M M A I R E








Paragraphe



Première Partie – Origine, historique




1
Historiques et fabrication des portes clés connus sous le nom de Bourbon








Deuxième Partie – Informations techniques




2
Conception – le motif du futur porte clés avec intérieur fixe ou mobile

3
La Fabrication – Techniques particulières, etc…

4
A la suite – différents types de portes clés ont été développés

5
Différents modèles de chaînettes utilisées








Troisième Partie- Informations générales et divers -




6
Voici quelques informations…

7
Entreprise Armand Bourbon

8
Investissements

9
Rappel – Fait notable

10
Rappel – Début des fabrications en 1950, succès, etc…

11
Les portes clés connus sous le nom de Bourbon…






























Historique et fabrication des portes clés connus
sous le nom de BOURBON
par Etienne et Raphaël Cortinovis




Claude Cortinovis, être d’exception, crée ce type de porte clés.
Un accord commercial est conclu avec une entreprise du pays ?
L’entente CORTINOVIS/BOURBON rend possible la production en série.






PREAMBULE

Les portes clés plexiglas avec relief intérieur fixe ou mobile
-points importants définis par Claude Cortinovis à l’aube de leur création
-pour intéresser les clients, les utilisateurs de ces objets, obtenir des commandes
: le porte clé, quelque soit sa forme doit être agréable à tenir dans la main, à manipuler (angles et bords toujours bien arrondis)
-il doit intriguer, intéresser clients et utilisateurs par son originalité, son motif publicitaire, sa forme, son fonctionnement (mobile, bouteille) et sa qualité de fabrication
-ces points importants seront les clés du succès de cet article innovant.


L’ORIGINE – appellation – Claude CORTINOVIS –

Ses frères ont vécu au plus près de cette histoire (de l’aube au crépuscule). Voici résumé, par Etienne et Raphaël Cortinovis, l’origine, l’histoire et les fabrications de ces objets.

Appellation – il aurait été juste et logique d’accoler les deux noms.
Claude Cortinovis aura consacré tout son temps, toute son énergie pour la réussite de son projet, au détriment de sa vie familiale, de sa vie tout simplement (il est décédé d’un cancer (amiante ?) au poumon et cerveau à 54 ans après deux opérations difficiles et douloureuses et suivie d’un sursis d’un an et demi.


1950 – Claude Cortinovis – qui est-il ? (biographie sommaire)

-23 ans, grand sportif (football – athlétisme qu’il pratique en compétition au club de St-Claude ; plusieurs titres de Champion de Franche-Comté du 100 mètres 200 mètres et du lancer du poids)
-homme d’honneur ne revenant jamais sur une parole donné
-caractère et courage inébranlable
-inventeur et maquettiste exceptionnel, il met au point dans l’atelier familial un procédé particulier de transformation de la matière appelée plexiglas,
son idée prend forme –
il l’affine, et en choisissant une marque connue « Philips » il fabrique les outillages et crée deux portes clés avec relief intérieur qu’il équipe de chaînette en harmonie avec ce modèle.

Il réfléchit sur les différentes possibilités – formes, techniques, etc… et envisage plusieurs possibilités de lieux de fabrication.
Une occasion, possible parmi d’autres se présente (lire dans la publication précédente le paragraphe n°3
-lors d’une visite de Monsieur Armand Bourbon, industriel et proche voisin, Claude Cortinovis propose et laisse à disposition ses modèles. Un marché, une convention verbale est envisagée. L’entreprise Bourbon est dans une situation délicate à cette période difficile (conjoncture, manque de travail, investissements précédents). Monsieur Armand Bourbon hésite d’investir dans la fabrication d’un article inconnu !...
Mais sur l’insistance ! de Claude Cortinovis qui croit en ce produit, Monsieur Bourbon lui fait confiance, il propose cet article au client. Une première commande, la première commande de 5 000 portes clés « Philips » au modèle suivra rapidement.


Connaissance de l’entreprise Bourbon – rétrospective –

Monsieur Armand Bourbon fonde l’entreprise en 1921 à St-Lupicin, activités entre autres : tournage du bois, buis, galalithe, celluloïd, usinage d’ivoire, d’os ?
Articles fabriqués au cours des années entres autres, en désordre : tire-bouchons, boutons, porte mines, stylos plumes, stylos billes, articles écoliers , colliers composés de boules de différents diamètres avec guillochage faite en reprise dans l’atelier d’usinage, etc..
Moulage des thermodurcissables – 1943 – (bakélite)
Début de la plasturgie en 1945 : premières presses d’injection des matières plastiques. Elles seront mises en service progressivement dans les deux ateliers de Monsieur Saintoyant, mécanicien et proche voisin.


1950 – les portes clés –

Ayant à fabriquer cette commande, indispensable pour l’entreprise, de 5 000 portes clés, Monsieur Armand Bourbon fait une proposition optative à Claude Cortinovis : diriger dans son entreprise les fabrications et les développements de ce nouveau produit ainsi que d’autres articles.
Il lui offre entre autre : pleins pouvoirs et mise à disposition sans limites (ateliers, personnels, matériel, structures). Claude Cortinovis accepte sous certaines conditions… alliances et engagements sont convenus…


Développements – mises au point – fabrications –

-Seront réalisées sous la direction de Claude Cortinovis, inventeur et créateur de génie.
-A l’initiative de Claude Cortinovis, et à la suite du succès des portes clés plexiglas avec relief intérieur, différents types de porte clés seront développés et fabriqués.
-Claude Cortinovis sera le maître d’œuvre incontestable de toutes les innovations et fabrications de tous les types de porte clés sans exception.
-Ses frères Etienne et Raphaël feront cause commune avec lui.

-Ils coopéreront de façon précise à l’élaboration, mises au point (extrêmement nombreuse) et fabrications ; des outillages, machines, matériels techniques, produits, articles.
-Tous les types de porte clés seront fabriqués dans les ateliers de St-Lupicin, de Château des près, ainsi qu’à domicile (85 personnes employées à façon, dans toute la région).
-L’entreprise connaîtra une extension considérable.
-Les portes clés auront fortement contribué au développement du groupe dans les années 1960.

-Plus précisément de 1952 à 1980, ensuite de façon moins importante,
dans un groupe en structuration progressive dirigé par Monsieur Armand Bourbon, fondateur, puis Claude Bourbon (1930-1977) débuts et responsabilités dans l’entreprise familiale en 1954, ensuite Jean Bourbon à qui incombera en 1977 la lourde responsabilité (directeur général) de succéder à son frère Claude, décédé.

Il est à remarquer qu’aucun ingénieur n’a participé à la réalisation de l’œuvre des portes clés. Les fabrications seront faites par un personnel consciencieux, originaire principalement de St-Lupicin et de la région proche.



DEUXIEME PARTIE – Informations techniques



2 – CONCEPTION

Le motif du futur porte clés avec relief intérieur fixe ou mobile



Sous la direction de Monsieur Armand Bourbon, le service commercial prend contact avec les clients, des projets sont envisagés…

- à la demande du client, le graphiste (après consultation et accord avec Claude Cortinovis pour les cas particuliers), créait un dessin présentant le porte clés recto verso.

- après acceptation,

les outillages et fournitures nécessaires sont commandés par Claude, Etienne, Raphaël Cortinovis. En fonction des quantités à produire : nombre d’empreintes pour la mise en forme, etc…



Les premiers portes clés (bons à tirer) sont envoyés au client (qui ne demandait jamais de modification) si ce n’est de couleur (motif principal : le coût des outillages).

Après confirmation du bon à tirer, la production pouvait commencer en fonction d’un programme des fabrications déjà en cours, de la charge des ateliers, de l’importance du client, etc…





3 – La fabrication



Techniques particulières utilisées pour la fabrication des portes clés avec relief intérieur fixe ou mobile



Des plaques de plexiglas de différentes épaisseurs sont :

- découpées en bandes réduites en épaisseur par défilement en automatique (raboteuse) sous un outillage en carbure de tungstène.

- découpées en différentes formes.


La mise en forme –



Pour obtenir une modification de forme, le morceau de plexiglas déposé sur un disque d’amiante, est chauffé et ramolli à l’intérieur d’un réchaud.

Ensuite le demi porte clés sera obtenu par compression entre la partie mâle en laiton ou en acier comportant le motif désiré (qui apparaîtra en relief intérieur) et la partie femelle en acier donnant la forme extérieure.



- La mise en forme par compression était quelquefois précédée par un décor obtenu en sérigraphie sur le morceau de plexiglas ; exemple «étiquette d’une bouteille» ou « Esso tigre » (télévision vertical). Ce décor était adapté en fonction des déformations survenant lors de la compression.

- Le demi porte clés était ensuite décoré = dans les ateliers ou à domicile en fonction de la charge de travail, de la technicité et des coûts.





Décoration :

- utilisation de peinture ou de résine à la couleur voulue

dans les lettres en creux à l’intérieur du demi porte clés,

dans certains motifs,

ensuite,

- dépôt de vernis au pistolet pour obtenir par exemple la couleur d’un liquide dans une bouteille.

- Puis usinage à plat (avec outil carbure),

- impression en sérigraphie :

d’une couche de fond laissant l’entourage transparent. Exemple : Pingon-tichauer mobile, Esso goutte d’huile mobile, Esso Peugeot, Berliet mobile, etc…

ou

décor d’une couche de fond complète déposée au pistolet. Exemple : Floquet-Monopole Poissy, Xylophènes protection du bois, l’Abeille assurances, etc…



Pour les portes clés avec objet mobile, cette pièce découpée , usinée et décorée était introduite avant assemblage, suivi du collage des deux demi portes clés recto verso .

Ensuite nettoyage du surplus de colle et usinage des plans de joint



Pour les portes clés avec liquide (bouteille ou objet mobile) un trou de remplissage était fait avant collage des deux moitiés .

Après collage, introduction d’huile de vaseline (introduction manuelle avec seringue au tout début des fabrications, puis très rapidement avec machine automatique à vide d’air).

Mise en place d’un bouchon (tige en plexiglas), il était difficile de détecter cet orifice.

Ensuite nettoyage et usinage des plans de joint.

Le polissage chimique sera obtenu progressivement dans trois groupes de tonneaux fonctionnant en permanence, sept jours sur sept.

Enfin, perçage du trou pour le montage de l’anneau.

Montages effectués : soit dans l’atelier de finition sur machine semi automatique

conception Claude Cortinovis –( fabrication en grande partie au service mécanique de l’atelier ) - soit montages effectués le plus souvent par un personnel à domicile– emballage collectif – expédition.



N.B. Toutes les mises au point de ces travaux délicats seront faites sans exception par Claude Cortinovis, Etienne et Raphaël faisant cause commune (concertations journalières)

Les fabrications seront effectuées par un personnel consciencieux, originaire principalement de Saint-Lupicin et de la région proche.







4 – A la suite de l’intérêt et du succès obtenu par les portes clés avec relief intérieur fixe ou mobile,

très rapidement, différents types de porte clés ont été développés (pour des coûts différents) d’après les idées et les directives de Claude Cortinovis, avec la collaboration de ses frères Etienne et Raphaël :

1 - plexiglas, en relief intérieur fixe ou mobile (préférence des collectionneurs),

2 - plexiglas, décor à l’intérieur, sans relief,

3 - plexiglas, décor à plat (pliés) = télé 7 jours, Robert Chapatte, etc…,

4 - en polystyrène injecté, (décor à plat sur étiquette papier) avantage et inconvénient : prix de revient minime, mais avec matière se rayant rapidement (fabrication de moule d’injection à plusieurs empreintes pour chaque forme),

5 - en volume par injection = œuf Berliet – bouteille Perrier – bonhomme Michelin et quelques autres.

N.B. Les portes clés Esso goutte d’huile avec intérieur mouvant ont été fabriqués en plexiglas de façon identique au type n°1.







5 – Différents modèles de chaînettes utilisés



- chaînette (anneau ) « Chatenoud », de grande qualité, montée de préférence sur les portes clés avec relief intérieur – 2 coloris, or ou argent , marquée BOURBON France Breveté SGDG .



- chaînette ( anneau ) « SOFOR » de forme rectangulaire à plat , à pression, 1 dimension, 2 coloris ,or ou argent .Marquée BOURBON France .Déposé . Pressez .



- chaînette ( anneau ) triangulaire ( peu fréquent ) , à pression, argent , marquée BOURBON France . Breveté SGDG . Poussez .



- chaînette (anneau ) forme fer à cheval, fonctionnement à pression avec levier, 2 dimensions, 2 coloris , or ou argent . Souvent marquée Made in France .



- chaînette ronde (anneau), même principe que ci-dessus,



- chaînette ronde plus fine (anneau), à pression, sans levier, meilleur marché,



- anneau rond brisé avec un gros étrier,



- petite chaînette formée de petites boules, montées principalement sur les reliefs injectés, ex. bonhomme Esso et également sur le modèle relief intérieur « bougies Champion » etc.

Montage en fonction du modèle de porte-clé, du choix du client, de la qualité et des coûts





TROISIEME PARTIE – Informations générales




6 – Voici quelques informations qui permettront de connaître un peu mieux et avec quelques détails,



succinctement : l’entreprise Armand Bourbon dans les débuts, et ensuite…

précisément : l’origine,

la création du premier porte clé,

les développements et fabrications dans l’entreprise A. Bourbon, les autres produits transitant dans nos services.





7 – Entreprise Armand Bourbon

lire, dans Origine, Historique, Rétrospective,

avec ci-dessous quelques informations complémentaires



1945 = début de la plasturgie –

premières presses d’injection des matières plastiques,

elles seront installées progressivement dans les ateliers de Monsieur Saintoyant mécanicien et proche voisin.

deux presses horizontales « viennoise » installées dans l’atelier inférieur,

deux presses verticales « Billon » installées dans l’atelier au rez de chaussée,. jusqu’à 6 personnes y travailleront.







8 – Investissements

1948 = construction de l’usine de Ravilloles – stylos, etc..

1950 = construction d’un bâtiment pour accueillir les presses venant des ateliers de Monsieur Saintoyant et les futures presses,

début de la fabrication des portes clés – voir détails dans Origine - Historique



N.B. PORTE CLES ET TOUT AUTRE ARTICLE –

Afin de minimiser les investissements, (adaptations, modifications ou achats de machines), l’ensemble de ces opérations seront réalisées sans aucune exception, d’après les plans et directives de Claude Cortinovis.

Objectif : faire un travail performant et de qualité.







9 - Rappel – fait notable –

Aucun ingénieur n’a participé de près ou de loin à l’œuvre des portes clés.



le mérite en revient,

- à l’ingéniosité de Claude Cortinovis, inventeur, chercheur inlassable, créateur et maître d’œuvre et en particulier au travail immense, aux problèmes multiples et journaliers qu’il lui a fallu résoudre avec la coopération de ses frère Raphaël et Etienne,

- à la qualité des dessins du graphiste présentant le futur porte clés désiré par le client,

- à l’intuition de Monsieur Armand Bourbon qui a fait confiance à Claude Cortinovis,

- à la capacité de l’entreprise disposant de commerciaux, de représentants et de moyens financiers, à ce sujet, notamment les portes clés ont fortement contribués au développement du groupe dans les années 60, fortement, précisément de 1952 à 1975.











10 - Rappel début des fabrications en 1950 –



Succès incomparable des portes clés en plexiglas de fin 1952, début 1953 à 1975.

De 1975 à 1983 la production diminuera sensiblement, elle sera plus réduite ensuite.

Notant les fabrications, (Claude et ensuite Etienne), nous étions conscients de ce développement important pour le groupe.

Le dernier porte-clé fabriqué en 2003 sera envoyé à l’ensemble du personnel pour le remercier, accompagné d’un petit mot l’informant de ce fait et reconnaissant l’importance que la fabrication et la production des portes-clés ont eu pour le groupe (pour ne pas dire plus)…C’est un dessin à plat qui représente le bonhomme Michelin (client important pour l’entreprise ) tenant dans sa main 3 porte-clés relief :le célèbre et très réussi Aspro (d’après Savignac),le Tunnel du Mont Blanc et la frégate Bourbon .



N.B. Il est remarquable de voir les actions employées à l’encontre d’Etienne et Raphaël Cortinovis pour les éliminer de la société Armand Bourbon, et essayer de faire disparaître le nom de Cortinovis de l’histoire des portes clés.

Précision : « Essayer » = nul ne peut durablement effacer le passé !...

Pour la mémoire de nos parents, de Claude Cortinovis (en particulier), qui ont tant fait, se sont dévoués pour obtenir un article innovant et de qualité et au vu des problèmes importants de santé que notre famille a connus et connaît encore, soyez conscients que nous n’accepterons jamais une histoire ne correspondant pas à la réalité.







11 - Les portes clés connus sous le nom de Bourbon, ont été



- l’œuvre de Claude Cortinovis, inventeur, créateur et maître d’œuvre, avec les moyens (mis à sa disposition) de l’entreprise d’ Armand Bourbon.



N.B. Il aurait pu développer son invention en d’autre circonstance et dans d’autres lieux mais Claude était un homme de parole .



Les qualités exceptionnelles de technicien, de meneur d’hommes, de dirigeant de Claude Cortinovis ont portées leur fruit pour :

- la fabrication des portes clés,

- la fabrication d’autres articles (presse papiers, règles, blocs, briquets de bureaux, etc…),

- les interventions sur toutes sortes d’articles injectés = contemporains, pièces industrielles, etc…

Toutes les commandes (moyennes ou importantes) d’articles étaient précédées de devis réalisés par Claude et Etienne Cortinovis. Pour toutes les fabrications nous faisions des contrôles réguliers au cours des travaux et avec un bilan à la fin (comparaison avec les devis). Nous n’avons jamais eu d’échec !... c’était notre honneur !... L’ensemble de toutes ces mises au point pour obtenir des fabrications de qualité (en partie automatisée) ont permis à l’entreprise d’être compétitive, au groupe de se développer fortement. Les études ont été très nombreuses mais ont débouchées sur une production importante et de grande qualité, avec un prix de revient réduit (portes clés et tout autres articles). Il a fallu concevoir, fabriquer du matériel de découpage, d’usinage, de décoration. Tous ces travaux ont été réalisés (en fonction des quantités à produire) soit manuellement, soit en semi automatique

par Claude Cortinovis en concertation continuelle avec ses frères Etienne et Raphaël.



- le personnel qualifié (en grande partie originaire de St-Lupicin et de la région proche) apportera son aide pour atteindre une maîtrise exceptionnelle avec : bonnes volontés, application et coopération, qualités nécessaires pour ces fabrications délicates.



Il est hors de question que Claude Cortinovis décédé soit dépouillé de l’origine de cette œuvre ainsi que de son travail au sein de l’entreprise Bourbon .



Nous aimerions que le monde des collectionneurs et les gens intéressés par cette histoire connaissent l’origine réelle, les développements et les fabrications de cet article et qu’ils soient conscients :

a) que les portes clés plexiglas avec intérieur fixe ou mobile connus sous le nom de Bourbon n’auraient jamais été commercialisés et fabriqués dans l’entreprise Bourbon sans Claude Cortinovis, mais auraient été développés ailleurs, dans d’autres circonstances,

b) qu’il a fallu solutionner des problèmes innombrables,

c) que cet article a contribué à un fort développement du groupe dans les années 1960.

d) que toutes ces réalisations ont été possibles au sein de l’entreprise Bourbon par la mise à disposition sans limites des ateliers, du personnels, des matériels et des structures par Monsieur Armand Bourbon (après accords avec Claude Cortinovis).



N.B. L’entreprise Bourbon, disposant de moyens conséquents a permis la fabrication de cet article dans les meilleures conditions.



Nous remercions les personnes qui nous ont données l’occasion de relater cette histoire des portes clés plexiglas avec relief intérieur fixe ou mobile…



Et avec grand respect pour toute la famille Armand, Claude et Jean Bourbon.







Etienne Cortinovis Raphaël Cortinovis
















































































































































































































Texte publié sous la seule responsabilité des auteurs.
Toute reproduction interdite sans accord des auteurs.

 

 © Daniel GOURDIN 2018 - Toute reproduction interdite